Les musulmans en Birmanie

Un nouvel article sur les minorités musulmanes en Asie du Sud-Est.

 

La minorité musulmane en Birmanie est, comme en Thaïlande, persécutée. Les Rohingyas, musulmans et originaires du Bengale, comme la plupart des autres minorités du pays, ont été victimes du gouvernement militaire ultra-nationaliste. Mais malgré la libéralisation du régime lors de la libération d’Aung San Suu Kyi, leur situation ne s’est pas arrangé. Pire, des émeutes communautaires entre bouddhistes et musulmans ont eu lieu en 2012-début 2013, aboutissant à de nombreux massacres.

 

L’administration militaire au pouvoir, majoritairement islamophobe n’a donc rien fait pour calmer ces émeutes, et le parti d’Aung San Suu Kyi n’a pas cherché à y remédier non-plus. Ces émeutes et massacres, très peu médiatisé en France, ont fait la couverture du Time Magazine la semaine du premier juillet 2013, provoquant d’ailleurs la colère du gouvernement birman.

 

En lien avec cet article et l’article précédent, je vous recommande si vous êtes intéressé, l’Atlas des minorités musulmanes en Asie méridionale et orientale. Cet ouvrage traite des minorités musulmanes en Inde, en Thaïlande, en Birmanie, au Sri Lanka, à Singapour, au Cambodge, aux Philippines, au Népal et en Chine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s